Pétrole contre qualité de vie des Sarayaku : intervention armée possible 🗓

Encore une fois l’extraction de pétrole s’apprête à faire des victimes: les Sarayaku. Ce peuple vit dans la forêt équatoriale et lutte pacifiquement depuis plus de trente années contre la destruction de leur milieu de vie par les sociétés multinationales extractrices de pétrole. Aujourd’hui et selon leurs informations, l’armée équatorienne s’apprête à intervenir militairement pour les déplacer afin de pouvoir exploiter le pétrole du sous-sol.

En 2012 ils avaient gagné une bataille importante : la CIDH, la Cour InterAméricaine des Droits de l’Homme avait condamné l’État Équatorien, le déclarant notamment responsable d’avoir mis en péril les droits à la vie et à l’intégrité de Sarayaku et avait édicté une sentence à caractère contraignant : tout projet d’exploitation sur un territoire indigène devant, à partir de cette décision, faire l’objet d’une « consultation préalable, libre et informée » (CPLI), et ce, tant en Équateur que dans les autres pays signataires de la Convention Américaine des Droits Humains.
C’était là une reconnaissance historique de la parole et de l’avis des peuples indigènes et cela permettait de contrecarrer un peu le pouvoir sans égal des multinationales et des États pour une part, à la solde de ces sociétés. Mais hélas, cette mesure ne suffit pas à garantir les droits du peuple Sarakayu puisque l’État Équatorien en opposition à ce jugement a décidé d’en finir avec ce peuple de résistants locaux, ces gaulois d’Outre Atlantique qui s’opposent courageusement à l’empire non pas romain, mais des multinationales pétrolières. L’État Équatorien utilise par ailleurs des arguments mensongers et déloyaux pour masquer l’illégalité de son intervention militaire.
Europe Écologie Les Verts soutient sans réserve le peuple Sarayuku et demande à la France d’intercéder en leur faveur auprès du gouvernement Équatorien. 
Europe Écologie rappelle aussi que pour tous les États la priorité devrait être à la lutte contre le dérèglement climatique plus qu’à l’extraction de nouvelles sources de pétrole.
Europe Écologie Les Verts encourage et soutient partout où cela est possible la mise en place de fonds de solidarité pour aider les populations et les États à ne pas extraire le pétrole afin d’augmenter leurs ressources. 
Il s’agit là d’un sujet qui nous concerne tous : soutenons les Sarayaku !
Sandrine Rousseau, Julien Bayou, porte parole
Amériques

Remonter