Organiser l’accueil des réfugiés syriens : un droit humain, un devoir moral

Réfugiés syriens à Calais. 2014. Source : http://pasdecalais.secours-catholique.org

Communiqué de presse d’EELV publié le

Près de 200 réfugiés syriens dont de nombreux enfants campent actuellement Porte de Saint-Ouen dans des conditions déplorables et doivent compter sur la solidarité d’associations et de riverains.

Une nouvelle fois, la réponse des autorités tarde à arriver afin de prendre toutes les dispositions pour venir en aide à ces dizaines de familles.

Celles-ci attendent d’être prises en charge rapidement pour trouver un toit et vivre dans des conditions décentes jusqu’à la régularisation de leur situation.

EELV déplore l’absence de perspectives concrètes apportées par les autorités locales à la détresse de ces familles et appelle l’Etat à prendre immédiatement ses responsabilités afin de trouver une solution rapide à cette situation indigne.

EELV appelle le préfet à réquisitionner un lieu d’accueil d’urgence pour héberger ces personnes dans les plus brefs délais. EELV alerte sur le fait que le choix d’un démantèlement du camp serait la plus mauvaise des solutions.

Alors que le conflit perdure dans le silence assourdissant de la communauté internationale, le nombre d’exilés syriens atteint désormais 4 millions. Cette situation exige une réaction rapide, nécessaire et coordonnée de l’Union Européenne et de la France pour assumer toutes les conséquences de cette tragédie humaine.

Cette dernière se doit par ailleurs d’offrir à toutes et tous et de manière équilibrée les mêmes conditions d’intégration et d’accueil, quelles que soient sa provenance et sa religion, conformément à nos valeurs universalistes censées fonder le pacte républicain et la politique des droits de l’homme.

Sandrine Rousseau, porte-parole nationale d’EELV

Remonter