Halte aux discriminations et exactions visant la communauté LGBTQI en Russie – le courrier de 44 député-e-s européen-ne-s

La récente confirmation de l’assassinat de Zelimkan Bakayev – artiste homosexuel d’origine tchétchène – démontre que l’horreur n’a pas cessé et qu’il faut condamner fermement les discriminations et exactions visant la communauté LGBTQI en Russie.

Alors que le Parlement européen avait voté en mai dernier une résolution s’inquiétant du sort de la communauté LGBT en Russie (et plus spécialement en Tchétchénie) et demandant à l’UE et ses États membres d’agir pour empêcher que les discriminations, menaces, tortures et assassinats continuent, les eurodéputés écologistes ont exigé des comptes au Président du Conseil Donald Tusk. Qu’est-ce que les États membres ont fait pour protéger ces vies menacées ? Ont-ils attribués des visas humanitaires et si oui, dans quelle mesure ? Quels sont les résultats des enquêtes menées face aux mensonges du Président tchétchène Ramzan Kadyrov ?

Vous trouverez ci-dessous, en cliquant sur le lien, (en anglais) le courrier soutenu par 44 eurodéputés des principaux groupes politiques du Parlement européen.

Halte aux discriminations et exactions visant la communauté LGBTQI en Russie

Remonter